Jean-Marc Besson

Premier entretien avec Michel Thévoz
Second entretien avec Michel Thévoz
Les dessins de la grotte Chauvet
Propos sur le dessin
Introduction à l’exposition de 2006
Assumer un apparent désordre…
Yoki parle de Jean-Marc Besson
Dessiner… pour entretenir le désir
Introduction à l’exposition de 2009 Introduction à l’exposition de 2012


Illustration
— Guépard —

DESSIN

Réussir un croquis du premier coup, sans retouches ni repentirs, me semble un rêve presque inaccessible. Je me rassure en me disant que ces corrections, ces gommages, ces ajouts et suppressions sont capables de conférer au dessin un petit supplément d’âme.
Auberjonois apostrophant Jaques Berger place de la Riponne : « N’est-ce pas, Berger, qu’on peut dessiner des animaux empaillés? Il sortait du Musée de zoologie et venait de redonner vie à l’une ou l’autre de leurs tristes dépouilles.
Un matin à la ménagerie. Un tigre somnole dans sa cage minuscule. Arrivent deux cavalières montées sur leurs pur-sang. D’un coup le fauve se fige et darde un regard impérieux, fulgurant, sur ces proies inaccessibles. Traduire ce regard en dessin me sera impossible, tout comme au tigre captif de terrasser un cheval. Mais ce ne sera pas faute d’avoir essayé.
Le souvenir des maîtres me hante… Nourrit-il mes dessins ou me détourne-t-il de mes propres possibilités? Cette question, j’en ai peur, restera toujours ouverte. Au moins est-elle source de tension? Et n’est-ce pas la tension qui fait un bon dessin?

Jean-Marc Besson
Introduction à l‘exposition Peintures - Dessins du 8 septembre au 8 octobre 2006 à la Galerie Plexus à Chexbres (VD).
Septembre 2006.

Haut de page